Des histoires décourageantes concernant des travaux de rénovation ? Nous en connaissons tous. Vous serez sans doute sur vos gardes si vous décidez de vous lancer dans une telle aventure. Lisez ces 10 conseils pour éviter de tomber dans les pièges les plus fréquents.

1. Tracez les lignes directrices

Déterminez d’abord quel est le but de la transformation. Vous disposerez ainsi d’une base pour élaborer un plan de construction clair. En restant focalisé sur ce qui est vraiment important, vous éviterez de vous égarer en cours de route et de dépasser votre budget.

2. Budgétisez et prévoyez une marge

Fixez votre budget et prévoyez une marge pour les imprévus.

  • Avec un expert, dressez la liste des travaux nécessaires pour les équipements de base : électricité, chauffage, gaz, eau, isolation du toit, fenêtres. Le prix de ces travaux est relativement bas en comparaison avec les coûts de la finition.
  • Déterminez le type et le degré de parachèvement, du basique au très luxueux.
  • Lorsque vous disposez de la liste détaillée des coûts, prévoyez une marge budgétaire supplémentaire de 20%. Car l’entrepreneur devra sans doute faire face à l'un ou l'autre imprévu. Rendez-vous régulièrement sur le chantier, participez aux réunions de travail et faites consigner clairement les travaux supplémentaires par écrit.

3. Demandez plusieurs offres

Ne signez jamais immédiatement avec le premier entrepreneur contacté et comparez les offres

Demandez des offres à 3 ou 4 entrepreneurs pour le même plan de construction détaillé.

  • Ne signez jamais immédiatement avec le premier entrepreneur contacté et comparez les offres. Sans toutefois comparer des pommes et des poires. Certains entrepreneurs établissent des offres détaillées, d’autres travaillent avec des ‘postes estimatifs’ et donc des approximations pour des travaux qui ne sont pas encore clairs pour eux. Pour éviter toute sous-estimation, demandez aux entrepreneurs de détailler au maximum leurs offres.
  • Recherchez un bon rapport qualité-prix. Intéressez-vous aux références. L’offre la moins onéreuse ne sera pas nécessairement la plus intéressante à terme.
  • Lisez attentivement les conditions de vente avant d’accepter une offre. La loi oblige, par exemple, de stipuler dans le contrat une date finale de réception et d’y intégrer une clause de retard.

4. Prévoyez un acompte

Un entrepreneur peut demander un acompte de 5% au maximum pour une transformation. Ne payez jamais plus.

5. Retroussez-vous les manches

Vous êtes excellent bricoleur ? Dans ce cas, vous pouvez effectuer vous-même les gros travaux nécessitant peu, ou pas, de matériel. Vous économiserez une jolie somme sur le coût des heures de travail si vous vous chargez vous-même de démolir, de placer l’isolation et d’effectuer les préparatifs pour les travaux de plafonnages et de peinture. Vous voulez prendre en charge de A à Z certains aspects de votre transformation ? Dans ce cas, sachez que vous payerez 21% de TVA sur le matériel alors que votre entrepreneur n’en payera que 6%.  Ce qui fait une fameuse différence lorsqu’il s’agit de matériaux coûteux.


6. Gardez un œil sur tout

Allez régulièrement voir le chantier et communiquez avec l'entrepreneur

Allez régulièrement voir le chantier et,  même si vous travaillez avec un architecte, communiquez avec l’entrepreneur. De cette façon, vous pourrez surveiller la qualité des travaux et envisager ensemble une solution cadrant dans votre budget pour solutionner les éventuels problèmes. Dès le départ, fixez contractuellement les écarts par rapport à l’offre afin d'éviter tout désaccord par la suite.

7. Travaillez par phases

Votre budget est limité ? Dans ce cas, avancez par phases vers le résultat final. Il n’est pas nécessaire que la totalité de votre habitation soit prête en une fois. Vous pouvez, par exemple, prévoir de la place pour une deuxième salle de bains, mais la laisser à l’état brut jusqu’à ce que vos enfants, devenus grands, aient besoin d’intimité. Dans l'intervalle, vous pourrez épargner afin de pouvoir apporter la finition voulue à cette pièce.

8. Songez à plus tard

Vos souhaits ou vos attentes pour votre habitation peuvent évoluer avec le temps. Si vous anticipez d’ores et déjà cette possibilité, vous éviterez de nouveaux travaux plus tard. Vous avez trouvé une maison dans laquelle vous aimeriez passer vos vieux jours ? Si vous la transformez, pensez au futur.  Une pièce du rez-de-chaussée pourrait-t-elle faire office de chambre à coucher? L’escalier serait-il assez large pour y installer un monte-escalier ? Vous aimeriez pouvoir habiter toute une vie dans la même maison ? Lisez ces conseils sur la construction et la rénovation d’une habitation qui évoluera avec vous.

9. Donnez une deuxième vie

Souvent, un petit coup de peinture fait toute la différence.

Pensez à réutiliser ou à rénover vos matériaux plutôt qu'à les remplacer. Récupérez les conduites, les prises et les portes. Souvent, un petit coup de peinture fait toute la différence.

10. Choisissez la meilleure période pour rénover

Vous voulez démolir un mur, installer de nouvelles fenêtres ou un nouveau chauffage central ? Pour ne pas mourir de froid pendant les transformations, effectuez vos travaux au printemps ou en été. La température extérieure sera plus douce et vous ferez des économies sur les coûts de chauffage.