page-headers-1210x300__Testimonies_testimony15A.jpg

Vous projetez de construire l’habitation de vos rêves ? Deux choix s’offrent à vous : recourir aux services d’un architecte et d’un entrepreneur ou faire intervenir une entreprise clé sur porte. Les deux formules ont leurs avantages... et leur prix. 

Quels sont les avantages de ces deux formules ? Nous avons posé nos questions à Johan Van Mol, architecte, et à Nathalie Van Nieuwinckel, Marketing Manager au sein d'une entreprise de construction de logements clé sur porte. Cinq questions, dix réponses !

La parole à un architecte

1. Je veux construire une habitation neuve. Quelle est la première étape ?

Johan : “Les clients qui s’adressent à nous disposent généralement déjà d’un terrain. Nous organisons un premier entretien, sans engagement, au cours duquel nous évaluons leurs souhaits, leur budget et nous leur exposons en détails notre méthode de travail. Lorsque nous décidons de collaborer, nous nous mettons à l’œuvre en établissant un contrat et, après le paiement d’un acompte, nous entamons l’avant-projet. ”

2. Quels sont les délais moyens pour construire un logement, de l'avant-projet jusqu’à la réception ?

Johan : “Dès que l’avant-projet est accepté, nous effectuons une estimation détaillée des coûts. Ensuite, nous établissons et introduisons la demande de permis de bâtir, nous lançons l’appel d’offres pour les travaux et nous effectuons une comparaison des prix des entrepreneurs. Il faut compter en moyenne six mois pour cette phase (vu le nombre d'expertises requises) et environ une année supplémentaire pour la construction et le suivi du chantier.”

3. Dans quelle mesure prendrez-vous en compte mes propres souhaits ?

Johan : “Chaque projet débute sur un terrain nu et autour d'une feuille blanche. Nos plans sont réalisés 100% sur mesure pour nos clients qui peuvent, en outre, faire leur marché parmi tous les matériaux disponibles. La réalisation proprement dite, fait l'objet de très nombreuses discussions. Toutes les options sont possibles, depuis le gros œuvre, étanche au vent et à l’eau - dont la finition est assurée par le client -, jusqu’à un bâtiment totalement parachevé.”

4. Quel est le coût ? Qu’est-ce qui est compris et qu’est-ce qui ne l'est pas ?

Johan : “Le prix dépend des souhaits exprimés par nos clients, de la taille de l’habitation et du parachèvement. Il faut compter environ 1 200 euros hors TVA et honoraires par m2 construit, ou 1 550 euros, TVA et honoraires compris. Pour une habitation d’environ 200 m2, cela revient donc à 240.000 euros hors TVA et honoraires, soit à 310.000 euros tout compris.”

5. Dois-je m’occuper personnellement de certains aspects ? Et quelles sont les conditions de paiement ?

Johan : “Le client doit évidemment acheter lui-même le terrain à bâtir et suivre activement le projet, afin de pouvoir faire des choix et trancher en temps utiles. Le paiement s’effectue par phases : le client paie nos honoraires par tranches, à chaque fois qu’une phase est achevée. Le paiement de la construction proprement dite est acquitté une fois que les travaux sont effectués.”

La parole au promoteur immobilier

1. Je veux construire une habitation neuve. Quelle est la première étape ?

Nathalie : “Notre première question est "comment voulez-vous vivre ?" Nous essayons d’évaluer quel projet ou quelle habitation correspond le mieux aux souhaits de nos clients. Même quand il s’agit d’investisseurs, car l’immobilier est souvent un moyen d’atteindre un objectif donné : une retraite sans souci, une épargne sûre pour les enfants,... Nous évaluons la faisabilité financière du projet et nous offrons notre aide pour négocier avec la banque. Dès que le choix du client est fixé, nous traitons l’administration du projet et veillons à ce que le dossier complet soit remis au notaire.”

2. Quels sont les délais moyens pour construire un logement, de l'avant-projet jusqu’à la réception ?

Nathalie : “Une fois les travaux entamés, il faut compter environ un an et demi jusqu’à la réception d’une maison, et deux ans pour celle d’un appartement. Mais vous n'attendrez pas passivement ! Nous organisons des workshops afin d'impliquer nos clients dans tout le processus de construction et de finition de leur logement mais aussi pour qu'ils puissent faire connaissance avec leurs futurs voisins. Si vous n’avez pas le temps d’attendre que l’habitation soit construite, nous proposons aussi des maisons ou des appartements déjà finalisé(e)s ! ”

3. Dans quelle mesure prendrez-vous en compte mes propres souhaits ?

Nathalie : “Tout d’abord, nous mettons tout en œuvre pour vous trouver un bâtiment qui corresponde le plus possible à vos souhaits. Si vous voulez y apporter des modifications, nous en discutons avec l’architecte d’intérieur et éventuellement, avec les ingénieurs. Si votre requête est réalisable, nous faisons le nécessaire et les plans sont alors corrigés.”

4. Quel est le coût ? Qu’est-ce qui est compris et qu’est-ce qui ne l'est pas ?

Nathalie : “Les achats neufs sont toujours assujettis à la TVA. Vous ne devez toutefois pas payer 21% de TVA sur l’ensemble, mais uniquement sur la construction. A côté de cela, vous payez 10% à 12,5 % de droits d’enregistrement (selon la Région) sur le prix du terrain. Le prix de votre logement comprend également toutes les finitions : du sol aux armoires et appareils de cuisine. Les autres coûts spécifiques à prévoir ? Le raccordement aux approvisionnements utilitaires, les frais de notaire, un prêt éventuel, les travaux de peinture, l’éclairage et votre mobilier.”

5. Dois-je m’occuper personnellement de certains aspects ? Et quelles sont les conditions de paiement ?

Nathalie : “Nous nous occupons de tout. Après votre achat, l’un de nos architectes d’intérieur vous contacte et vous guide pour tout le parachèvement intérieur. Après les travaux de plafonnage, vous êtes invité à venir jeter un coup d’œil à votre future habitation. Nous travaillons selon la loi Breyne, qui offre une protection complète à l’acheteur : vous payez en tranches, de sorte que vous ne devenez propriétaire qu’au fur et à mesure que les travaux sont réalisés. Vous ne payez donc jamais pour ce qui n’existe pas encore. Un atout pour les acheteurs qui doivent encore s'acquitter d'un loyer en attendant la réception de leur bien.”